Une délégation de CNRS Biologie en mission en Colombie-Britannique

Une délégation de CNRS Biologie s’est rendue en Colombie-Britannique, au Canada, du 29 octobre au 4 novembre 2023, pour identifier les forces et les opportunités de collaboration scientifique en biologie et biodiversité marines dans la région.

André Le Bivic, directeur de CNRS Biologie, Emmanuel Brouillet, directeur adjoint de CNRS Biologie et responsable des partenariats internationaux, et Jan Matas, directeur du bureau du CNRS au Canada, ont rencontré plusieurs institutions et acteurs clés de la recherche en biologie et biodiversité marines à Vancouver, Nanaimo et Victoria. Le programme du déplacement a été construit avec l’aide et l’accompagnement précieux de l’attachée de coopération scientifique et universitaire au Consulat général de France à Vancouver, Géraldine Dantelle.

À Vancouver, la délégation a visité le Biology Research Centre, le Life Science Institute, ainsi que le Beaty Biodiversity Museum, afin de mieux comprendre l’écosystème de la recherche en biologie marine à l’University of British Columbia (UBC).

Le Biology Research Centre, dirigé par Mary O’Connor, professeure au département de zoologie à UBC, étudie l’écologie, l’évolution et la conservation de la diversité biologique en menant des recherches à tous les niveaux, des gènes aux écosystèmes en passant par les interactions avec la société. Plusieurs collègues du centre ont pu présenter leurs activités de recherche, notamment leurs travaux de documentation des populations de poissons, d’invertébrés marins et d’algues, ainsi que de leur réponse au stress climatique. Le Life Science Institute a organisé une journée d’échanges entre plusieurs chercheurs permettant d’explorer des pistes de coopération complémentaires en biosciences et au-delà de la biologie marine. Par ailleurs, une rencontre avec Ozgur Yilmaz, directeur du laboratoire de recherche international du CNRS intitulé PIMS-Europe (Pacific Institute for Mathematical Sciences), a permis d’identifier des opportunités de recherche interdisciplinaire et collaborative en combinant biologie et modélisation mathématique.

Toujours à Vancouver, la délégation de CNRS Biologie a rencontré la gouvernance de Genome BC, une organisation à but non lucratif qui soutient la recherche et l’innovation de pointe en génomique. L’échange avec Suzanne Gill et Federica Di Palma a permis d’affiner la compréhension des dynamiques et des financements de la recherche en génomique en Colombie-Britannique.

À Nanaimo, sur l’île de Vancouver, la délégation s’est rendue à la Deep Bay Marine Field Station, station de recherche appartenant à la Vancouver Island University (VIU) et orientée vers l’étude des interactions des organismes – tels que les microalgues et les huitres – avec le milieu océanique. La visite proposée par Timothy Green, professeur et directeur du Centre for Shellfish Research de VIU, a notamment permis de découvrir l’importance de ses recherches pour les populations autochtones de la région et pour l’économie de conchyliculture locale.

La délégation s’est également arrêtée à Victoria pour visiter l’University of Victoria (UVic), un autre acteur important de la recherche en biologie et biodiversité marines en Colombie-Britannique. Cela fut l’occasion de rencontrer plusieurs collègues biologistes de l’université, d’identifier les domaines d’expertise et d’explorer les opportunités de collaboration avec le CNRS.

Cette mission en Colombie-Britannique, région maritime particulièrement dynamique sur le plan de la recherche, s’inscrit dans la stratégie internationale de CNRS Biologie orientée vers la biologie marine. “Les collaborations internationales sont absolument indispensables pour la recherche en biologie fondamentale en lien avec la compréhension et la préservation de la biodiversité marine,” souligne André Le Bivic.

La délégation de CNRS Biologie a notamment pu sonder de possibles liens avec son ambitieux projet de collaborer avec un réseau de stations marines étendu autour de l’océan Pacifique. Ce projet est déjà initié à travers des partenariats de recherche entre CNRS Biologie et des stations au Japon, à Singapour, à Taïwan et en Australie.

Par ailleurs, les discussions du CNRS Biologie avec les collègues à Vancouver et à Victoria sont également susceptibles d’enrichir le dialogue bilatéral exploratoire dans le domaine “océans et pôles”, initié lors de la première rencontre du Comité mixte France-Canada pour la science, la technologie et l’innovation en avril 2023 à Ottawa.

La Colombie-Britannique n’est pas seulement un grand pôle de recherche en biologie marine. “Notre mission à l’ouest du Canada révèle aussi l’énorme potentiel de collaboration avec l’University of British Columbia et l’University of Victoria dans le domaine de la biologie fondamentale liée aux défis de santé, comme le cancer, les maladies infectieuses et les troubles psychiatriques et neurodégénératifs,” s’enthousiasme Emmanuel Brouillet. Les rencontres et les visites effectuées par la délégation de CNRS Biologie en Colombie-Britannique ouvre ainsi la voix à une grande diversité de collaborations franco-canadiennes ambitieuses, allant de la biodiversité marine aux sciences de la santé.

CNRS Biologie

CNRS Biologie est un des dix instituts du CNRS. Sa mission première est de promouvoir les avancées de la biologie et d’assurer une veille scientifique sur sa discipline. L’enjeu : détecter de manière précoce les domaines de recherche émergents.

Pour mener à bien sa mission, l’institut soutient la prise de risque et appuie sur le long terme les projets de ses laboratoires. Il encourage les recherches aux interfaces de la biologie avec les mathématiques, l’informatique, la physique, la chimie, mais aussi avec l’ingénierie, les sciences de l’environnement ou les sciences cognitives.

CNRS Biologie regroupe au total 7 456 chercheurs (dont 2 508 chercheurs CNRS), 5 493 ingénieurs et techniciens, et 4 304 doctorants et postdoctorants. Il encadre 161 structures de recherche et son budget annuel (hors masse salarial) s’élève à 64 M€.

Partager cette actualité
Twitter
LinkedIn
Vous souhaitez vous abonner à la lettre d'information AdN ?

Autres actualités